Edito - Parlons politique

Publifin, Kazakhgate, Trump, Erdogan… autant de raisons de désespérer de la politique ? Nous disons : autant de raisons de s’emparer de la politique et de la transformer !

- Marylou Homs et Corentin Roulin, co-présidents d’ECOLO Braine-l’Alleud

Publié le vendredi 28 avril 2017

Y compris au niveau de notre commune. Ne peut-on vraiment pas faire mieux pour l’environnement ? La mobilité ? La participation citoyenne ? Nous disons que oui. Ces derniers temps, nous entendons et lisons beaucoup de belles annonces sur la volonté de préserver notre environnement, de faire davantage participer le citoyen… dire c’est bien, faire c’est mieux. Les Brainois méritent mieux que de belles déclarations à l’approche des élections.

Fin mars, les Ecolos brainois nous ont élus comme co-présidents pour deux ans. Nous nous focaliserons sur la préparation et le déroulement de la campagne des communales 2018, dans la perspective d’un renforcement de notre représentation politique. Pour que, demain, nous puissions porter un changement concret dans votre vie dans la commune.

Nous voulons une commune de notre temps dans la manière dont elle associe les citoyens aux décisions. Car la gestion de la commune, c’est la gestion de notre bien commun, de notre argent, de nos rues, de nos quartiers, actuels et futurs, de nos parcs, de nos écoles, de notre police.

Et laisser toutes les décisions à un cercle très (très) restreint de décideurs qui n’écoutent pas vraiment les habitants, ce n’est plus possible. Rejoignez-nous pour changer cela. Ensemble, menons des actions concrètes, réfléchies, collaboratives, sur le long terme.

Rejoignez-nous pour créer le Braine-l’Alleud de demain.

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

Pourquoi sommes-nous, personnellement, engagés
à faire de la politique aujourd’hui à Braine-l’Alleud ?
Voici nos verbes-clés.

Contribuer

voir le texte de Marylou Homs

Co-créer

Mon expérience professionnelle, qui mêle secteurs public et privé, et mon expertise en management, en gestion de l’information et en communication m’ont conduit à me passionner pour la conduite du changement dans les organisations.

Je suis engagé dans des initiatives de coopération citoyenne. Ce qui me semble essentiel dans la gestion du « bien commun » brainois, c’est une vision partagée, plus de transparence, une meilleure gouvernance, plus de concertation et de participation citoyenne.

Je suis convaincu qu’au regard de la qualité de son environnement, de la richesse de son tissu associatif et du nombre de professionnels très qualifiés et de citoyens engagés que compte sa population, Braine-l’Alleud a un potentiel sous-exploité.

Corentin Roulin