Destruction de l’ancien lycée : une nouvelle page à écrire pour le centre-ville brainois

Si vous êtes passés dernièrement par le centre-ville, vous avez très probablement vu le chantier de démantèlement de l’ancien lycée, situé en face du parking de la Cure. Les murs de brique disparaissent rapidement à coups de pelleteuses et d’ici la fin de l’année, le lycée dans lequel des générations de Brainois se sont succédés aura entièrement disparu.

Publié le mardi 7 novembre 2017

La fin d’une époque sans aucun doute et l’occasion de se remémorer une dernière fois cet établissement qui est resté pendant plus d’un siècle au cœur du quartier.

L’école communale a accueilli ses premiers élèves à la rentrée 1877, avec des classes de primaire puis ensuite de secondaire. Uniquement des garçons dans un premier temps, puis également des filles quelques décennies plus tard.

En 1921, un prospectus de l’école des filles précise « Les jeunes filles comprendront la grande utilité d’augmenter leurs connaissances et de s’exercer aux travaux de la main et du ménage » (sic).

Au fil du temps, le site changera plusieurs fois de nom et d’affectation et se développera au gré des besoins. Au final, le lycée royal regroupera tout un ensemble de bâtiments, au sein de l’ilot formé par les rues du Serment, Jules Hans, Schepers et Saint-Anne.

Depuis la dernière rentrée des classes en 2011, le site abandonné s’est progressivement transformé en chancre urbain, avec son lot de vitres cassées, de graffitis et de déchets en tous genres.

Depuis la rue, il est difficile aujourd’hui de se rendre compte de la taille du site. Ce n’est qu’une fois les bâtiments à terre et la montagne de gravats évacuée, qu’on réalisera l’étendue du terrain et son potentiel.

Il faudra alors décider de l’avenir de cet espace de plus de 5 000 mètres carrés – près de 8 000 mètres carrés même, si on inclut le parking de la Cure. De quoi en théorie loger un terrain de football aux normes internationales... ou six fois le bâtiment principal du nouveau centre administratif communal.

Un espace idéalement situé en plein centre-ville, c’est une belle occasion d’écrire une nouvelle page, de transformer les lieux en un endroit vivant et dynamique.

Dans le cadre de l’initiative de participation citoyenne du samedi 18 novembre, nous vous invitons d’ailleurs à nous rejoindre pour une balade dans le quartier (de 13h30 à 15h) afin de mieux cerner le périmètre de l’ancien lycée et de visualiser ce qui va prochainement disparaître.

Une opportunité unique de réfléchir ensemble à l’avenir du centre-ville brainois.